22-02-2016

Présentation

Créée par décret N° 89-138 du 01 Août 1989 modifié et complété par le décret exécutif N° 95-205 du 05 Août 1995, puis modifié par le décret exécutif N° 98-391 du 02 décembre 1998 l’Université Aboubekr Belkaid de Tlemcen est le fruit d’une longue évolution.

L’enseignement supérieur a d’abord été assuré au sein d’un centre universitaire qui regroupait à l’origine (1974-1980) les seuls troncs communs des Sciences exactes et Biologie.

Cet enseignement s’est graduellement étendu à de nouvelles filières, couvrant ainsi d’année en année, un ensemble de cycles de formation et donnant à l’étudiant la possibilité de poursuivre l’intégralité de son cursus de graduation à Tlemcen. En plus de la mise en place, dans des conditions souvent difficiles, d’un enseignement universitaire à Tlemcen, l’ancien Centre Universitaire peut compter à son actif  la sortie des premières promotions en Sciences Sociales et Humaines en langue

La mise en place, en août 1984, de la nouvelle carte universitaire et donc la création des instituts nationaux d’enseignement supérieur aura pour première conséquence de permettre, d’une part, à certaines filières cantonnées de fait au rang de simples départements d’acquérir le statut de véritables instituts, d’autre part à de nouvelles filières de voir le jour.

Cette étape se caractérise également par la mise sur pied d’un enseignement de niveau 5 (Diplôme d’Etudes Universitaires Appliquées : D.E.U.A) et par le développement de la première post-graduation dans la quasi totalité  des filières assurées à Tlemcen, enfin par le lancement de la deuxième post graduation depuis 1991 - 92.

C’est à l’issue de ces quinze années de gestation qu’apparaît l’Université Abou Bekr Belkaid Tlemcen, entité nouvelle, riche de cette longue période de maturation et ouverte à de nouveaux défis

L’université compte aujourd’hui 8 facultés situés sur 5 Pôles universitaire qui sont le pôle Imama, pôle Chetouane, pôle kiffane, pôle rocade appelé aussi le nouveau pôle et le pôle caserne miloud, auX quels s’ajoute l’annexe Maghnia.